Utiliser l’ordinateur à l’école !

ordinateur-ecole

Utiliser l'ordinateur à l'école !

Une nouvelle méthode d'apprentissage

À la suite des bilans médicaux qui ont confirmé le diagnostic d’un trouble Dys, ce sont les médecins, neuropsychologues, orthophonistes ou ergothérapeutes qui proposent le passage de l’enfant ou de l’adolescent sur ordinateur dans le cadre scolaire. Le passage sur ordinateur est l’occasion de revoir entièrement ses méthodes de travail. Je vous donne quelques conseils pour réussir à bien l’utiliser !

Comment passer sur ordinateur à l’école ?

Deux solutions sont possibles, soit faire une demande de prêt d’un ordinateur par la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées), soit acheter l’ordinateur. Si vous passez par la MDPH, Il faudra faire une demande de reconnaissance de handicap qui entraînera la mise en place d’un PPS (Plan personnalisé de scolarisation). Dans le cadre de ce PPS, l’ordinateur sera prêté et ajouté dans la liste des aménagements pédagogiques. Cette solution peut prendre plusieurs mois, voire un an. Elle garantit une application plus stricte des aménagements par les établissements scolaires et facilite l’accord pour les examens.

La solution la plus rapide est d’inclure l’ordinateur dans la mise en place d’un PAP (Plan d’accompagnement personnalisé). Dans ce cas, il n’y a pas de prise en charge financière possible et ce sont les parents qui doivent donc faire l’investissement de l’ordinateur et des logiciels. Dans la loi du 11 février 2015, il est dit que le PAP concerne les élèves dont les difficultés scolaires résultent d’un trouble des apprentissages. On peut donc inclure dans la liste des aménagements l’utilisation d’un ordinateur à l’école, et pour les contrôles. Attention, il faut demander également un tiers temps pour les évaluations, car on met plus de temps à rédiger sur un ordinateur, surtout au début de l’apprentissage. Il faut aussi faire préciser dans le PAP la liste des logiciels nécessaires, l’utilisation d’un scanner pour faire facilement des copies des polycopiés. Le PAP est signé par le chef d’établissement, les parents et un professionnel de la santé (médecin scolaire ou celui qui suit l’enfant, ergothérapeute, orthophoniste). Il est établi une première fois, puis adapté chaque année en fonction des besoins de l’enfant. 

Quand passer sur ordinateur à l’école ?

Je ne préconise pas de commencer avec l’ordinateur à l’école dès l’achat. Avant de se lancer, il faut maitriser le clavier, l’organisation et quelques logiciels.
Si ce n’est pas le cas, l’ordinateur n’apportera pas la compensation voulue. Pour un élève diagnostiqué dans les classes primaires, on peut imaginer de commencer avec l’ordinateur en classe en CM2 pour être tout à fait prêt pour le collège. Pour les élèves diagnostiqués plus tard, il me semble que trois à six mois d’apprentissage sont nécessaires avant d’emporter l’ordinateur en classe. Pendant ces quelques mois, on peut demander déjà des aménagements pour limiter l’écriture manuscrite comme récupérer des photocopies des cours, des exercices avec des textes à trous, du temps supplémentaire pour les contrôles, plus d’évaluations à l’oral pour les dyspraxiques et les dyslexiques. Puis quand on commence à taper ses cours sur ordinateur en classe, je préconise de le faire au départ uniquement pour les matières littéraires, puis après quelques mois de commencer avec les matières scientifiques (Mathtype et Geogebra)

Que faut-il vraiment maitriser pour être efficace en classe sur ordinateur ?

N’hésitez pas à prendre la décision de passer sur ordinateur à l’école. Elle est bénéfique et vous aidera à progresser rapidement. D’autre part, plus vous commencez tôt, plus ce sera facile de le faire, les autres élèves et les professeurs seront habitués de vous voir avec un ordinateur !

Adrien Ropartz

écrit par Adrien Ropartz

Directeur de publication de l'Association

12 commentaires

  1. Andrea Rolland sur 16 janvier 2018 à 11:18

    Bonjour Adrien,
    je m’appelle Andrea et je suis ergothérapeute dans le Tarn. Je t’ai entendu à la tête au carré!! Félicitations! Pour moi c’est extraordinaire enfin quelqu’un qui donne ses expériences avec les outils et le vécu dans le quotidien. C’est difficile parfois de « convaincre » les enfants d’utiliser les outils informatiques. Grâce à ton site je donne le maintenant à chaque consultation. Ca motive les enfants de voir qu’on peut réussir ! Merci beaucoup!!! Et ne lâche rien!! Bon courage pour le BAC!!
    N’hésite pas à me contacter si tu veux
    Je te souhaite une très bonne journée
    Bien cordialement
    Andrea

    • Adrien Ropartz sur 16 janvier 2018 à 11:25

      Merci !

  2. sartorio sur 22 janvier 2018 à 5:43

    bonjour,

    je voulais te remercier pour ton association et les aides que tu donne pour ces enfants qui sont en grande difficultés scolaire.
    je fait école a la maison pour ma fille de 13 ans qui est dyspraxie visuo-spatial avec une grande difficultés en math, je prend note de tes conseils qui vont lui permettre de s’améliorer en douceur.
    bon courage a toi et encore merci pour l’aide que tu donne a tous les dys.

    bonne soirée !!

    Cordialement. Lydie

    • Adrien Ropartz sur 22 janvier 2018 à 7:45

      Merci !

  3. Lucie Marinier sur 5 février 2018 à 11:47

    Bonjour,
    Merci beaucoup pour votre site. Mon fils de 12 ans précoce dyspraxique et dysgraphique a commencé l’ergo pour l’apprentissage du clavier. Il est prêt pour l’achat d’un ordi. Un conseil pour la marque et le type d’ordi à acheter ou sur ce qui est le plus important? Merci!

    • Adrien Ropartz sur 7 février 2018 à 11:08

      Bonsoir,

      Pour que je puisse vous conseiller au mieux, pouvez-vous me dire quel est votre budget pour l’ordi ?
      Merci.

  4. Grimaud sur 13 février 2018 à 2:36

    Bonjour Adrien , je viens de te voir dans l émission De santé sur la 5 . Bravo , mon fils de 16 ans souffre de dysgraphie il est en 1 ère SSI et je m inquiète beaucoup pour son Bac d autant qu il ne veut pas que l on demande un aménagement pour son handicap «  il ne veut pas être différent «  mais là tu me donnes de l espoir , dés ce soir je lui parle de toi et ton site que je suis allée voir re bravo .

    • Adrien Ropartz sur 10 mars 2018 à 8:09

      Merci !

  5. Marie sur 13 février 2018 à 2:46

    Bonjour Adrien.
    Je viens de visiter ton site cité au « journal de la santé ». Bravo pour ton implication et merci pour ton aide précieuse pour nous parents qui sommes parfois un peu perdu !
    Mon fils à 8 ans il est en CE2 et utilise l’ordinateur depuis l’année dernière. Je tenais à revenir sur ton article qui préconise l’ordinateur à partir du CM2.
    Pour ma part l ordinateur à était indispensable à mon fils dès l apprentissage de l écriture . Son niveau à nettement évolué à partir du moment où il a était « libéré » du stylo.
    Je pense qu’il est nécessaire de mettre rapidement les choses en place (quand cela est possible) afin d’éviter le découragement et le manque de confiance en soi. De plus les enfants ont une capacité d’adaptation et d’apprentissage assez impressionnante!
    Qu’en penses tu?
    Merci encore pour ce site très bien fait !
    Marie

    • Adrien Ropartz sur 10 mars 2018 à 8:08

      Bonjour,
      Je pense que les enfants peuvent commencer plus tôt s’ils se sentent prêts à l’utiliser à l’école.
      Merci beaucoup !

  6. DIDIER TALBOURDET sur 19 septembre 2018 à 1:17

    Bonjour Adrien,

    je viens ici partager mon expérience récente :
    Depuis cette année, ma fille est équipée d’un ordinateur. Elle entre en seconde.
    L’ergothérapeute a détecté une relative lenteur en mode manuscrit et une plus grande vivacité avec un clavier. La médecine scolaire a validé le dossier.
    J’ai choisi d’acheter moi même le matériel sans attendre une réponse de la MDPH.
    J’ai acheté un ordinateur/tablette avec écran tactile et stylet (utile pour les schémas).
    J’ai aussi investi dans un scanner à main pour récupérer une version numérique des photocopies ou des livres.
    Pour les logiciels, j’ai choisi la suite MS Office (plus « pro ») et OneNote très pratique pour la prise de note, les cours …
    En complément, j’ai également installé GéoGebra.
    J’ajouterai encore qu’il est impératif de bénéficier d’un casier verrouillable de bonne qualité.
    Avec cet équipement, ma fille semble plus disponible pour l’écoute des cours et prendre plus de plaisir au lycée.
    Pour l’aider dans son organisation, je vérifie avec elle chaque soir (bientôt, ce sera chaque semaine puis chaque mois) que ses documents sont scannés et bien organisés.
    Enfin, pour lui permettre de faire ses devoirs sans être tentée de tricher (je ne doute pas de son honnêteté mais souhaite rassurer les profs), j’ai créé un utilisateur supplémentaire appelé « mode examen ». Cet utilisateur n’a pas accès aux données stockées pendant les cours.Elle rend ses devoirs en format PDF sur clé USB.
    Cependant, ce n’est pas idyllique pour autant.
    En effet, le fait de travailler à 100% sur ordinateur au milieu d’ados à 100% papier singularise beaucoup mon enfant et ne facilite pas forcément sa relation (déjà compliquée) avec les autres. Je laisse donc passer un peu de temps et reste vigilant.

    Bonne continuation et bonne chance.

    • Adrien Ropartz sur 30 septembre 2018 à 7:51

      Merci pour votre témoignage !

Laissez un commentaire





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.